Manifeste

L'appropriation culturelle, engendrée par le vampirisme occidental et la colonisation, s'opère au mépris des origines des cultures et de leur compréhension. Les identités et les styles évoluent de façon organique et vivante au-delà des frontières et à travers le temps, pour le meilleur comme pour le pire. Leurs particularités techniques, esthétiques ou symboliques s'influencent et témoignent de l'histoire des peuples. Cependant, c'est par le partage des ressources et des connaissances que l'on pourra aboutir à une construction positive du monde.

Motivée par une curiosité bienveillante, je cherche à recréer un dialogue ouvert et respectueux dans un esprit d'échanges et de rencontres au bénéfice de tous.t.e.s Cet engagement à la base de ma démarche créative m'a conduit à sublimer tous les tissus en les valorisant les uns par rapport aux autres. J'entends participer au patrimoine de l'humanité par un langage artistique tourné vers le métissage, riche d'appartenances multiples et de collaborations équitables.

Conscientisée aux problèmes sociaux et environnementaux occasionnés par la fast fashion, j'accorde depuis toujours une place de choix au réemploi de matériaux et à l'upcycling pour la production de mes collections. Les vêtements que je propose sont le résultat d'un long processus de collection, de sélection et d'assemblage. Chaque exemplaire est une composition textile unique faite d'étoffes riches de savoir-faire et de rencontres.

Mon approche de la mode se veut inclusive, je m'adapte à toutes les morphologies et m'adresse à toutes les identités de genres.

Les étapes de couture, du montage jusqu'aux finitions, sont assurées par des partenaires hautement qualifié.e.s, des ateliers de confection et couturier.e.s indépendant.e.s établi.e.s à Bruxelles. Les découpes et préparations des pièces à assembler, ainsi que les broderies, patchworks et matelassages continuent d'être effectués par mes soins. Mes modèles de base sont reproduits différemment de saisons en saisons en d'autres gammes textiles, des tissus vintage achetés dans le quartier des Marolles à Bruxelles aux précieuses étoffes artisanales du monde entier. 

Aujourd'hui, je conçois mon travail comme un acte de résistance poétique face à la surproduction de masse globalisée. Loin du sentiment amer et absurde que l'industrie de la mode peut susciter, je crée des vêtements qui ont du sens et de la personnalité. Je tisse des liens inattendus qui racontent quelque chose d'authentique, de beau et de vrai.

L'artisanat est vivant ! L'artisanat est contemporain ! L'artisanat est le passé et le futur de la mode !

Julie Menuge